La Piscine Aux Grenouilles

Découverte par hasard la veille, alors que nous cherchions un endroit reculé pour dormir, au premier abord cette vieille piscine municipale abandonnée ne parait pas très intéressante. Nous décidons tout de même de perdre quelques minutes et d’aller jeter un œil a cette structure métallique qui apparait au fond, malgré la pluie de cette fraiche mâtinée d’automne.
Les principaux bâtiments, un mélange entre blocs de bétons et formes cubiques, sans véritable charme, rappelant une maison jamais terminée, sont tout de même sublimés par l’abondante végétation qui les dévorent petit à petit. Par chance, les couleurs de la saison contrastent agréablement avec le gris des nuages et des murs.
L’accès n’est pas compliqué, si ce n’est que les épaisses ronces s’accrochent à nos vêtements à chaque mètres. Stupéfaction, soit la piscine n’a jamais été terminée, soit tout a été dérobé. Il ne reste, en effet, comme le présageait la vue depuis le portail rouillé, que les murs. Plus de portes, de fenêtres, plus rien. Nous faisons alors travailler notre imagination afin d’imaginer quelle pièce obscure aurait pu être la réception ou les vestiaires. Les restes des douches et des toilettes nous semblant plus évidents que le reste, bien évidemment.

Et puis, passé ce qui ressemble à deux petits tourniquets, et un petit bain pour les pieds, nous arrivons sous la structure métallique qui nous attirait depuis la route. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir cette gigantesque piscine, envahie de végétation. Le carrelage bleu se mêlant au vert des plantes, les deux couleurs dominantes, offrent un spectacle visuel inimitable. C’est exactement ce genre d’ambiances qui font de l’exploration des lieux abandonnés quelque chose de si unique. La piscine, probablement abandonnée depuis de nombreuses années, et malgré son imposante structure qui ne pourrait pas laisser imaginer que des plantes puissent se développer à l’intérieur, est maintenant devenue un véritable terrain de jeu pour grenouilles.

Nos pas font craquer les nombreux morceaux de verre jonchant le sol, tombés du plafond, unique mélange d’une structure métallique et large morceau de vitres, avec ses formes symétriques très agréables à contempler.
La profondeur de la piscine est elle aussi tout aussi surprenante, et prends tout son sens une fois monté sur le seul plongeoir restant, recouvert de rouille et dont l’escalier, fragile, ne donne pas vraiment confiance.
Le tour du lieu est malgré tout rapide à effectuer, mais la vue depuis l’extérieur de la piscine n’est pas à négliger. Nichée dans les hauteurs d’un petit village perché sur les flancs d’une montagne, quel plaisir d’observer les bas nuages de pluie toucher le haut des villes alentours, rajoutant à notre exploration une atmosphère mélancolique, une petite touche de Tchernobyl au milieu de l’Italie.

L’absence de graffitis est réconfortante, malgré les traces de passages réguliers évidentes. Mais il ne doit plus rester grand chose à récupérer à présent, seuls quelques vandales viennent ici pour casser ce qu’il reste. C’est typiquement le genre de lieu à revisiter dans quelques années, car si rien n’est fait, il y aura probablement une forêt à la place de la piscine, et ça pourrait être magnifique à contempler.

Nous repartons satisfaits d’avoir pris le temps d’aller vérifier ce bâtiment. Comme la majorité des lieux en Italie, se fier uniquement à l’extérieur de la bâtisse serait une erreur, même pour des bâtiments sans histoire comme une simple piscine.

One thought on “La Piscine Aux Grenouilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *